• Sarah Fort

C’est vrai… pourquoi donc avoir choisi ce nom pour l’agence ?

Mis à jour : 4 sept. 2019

L’ours n’est-il pas un animal inquiétant ?


On m’a beaucoup posé ce genre de questions ces dernières semaines alors voici quelques-unes des raisons pour lesquelles j’ai choisi ce nom.


D’abord, d’un point de vue très pragmatique, je voulais un nom court et facile à retenir. Un nom qu’il n’est pas utile d’épeler patiemment au téléphone quand on donne son adresse mail. Je pense d’ailleurs que tout créateur d’entreprise devrait songer à ce point. Les noms farfelus, cela peut éventuellement être drôle mais rarement simple à mémoriser ou à écrire.


Il fallait aussi évidemment que ce nom ait du sens pour moi et pour l’agence, et Ours s’est très rapidement imposé à mon esprit.


Un nom qui a du sens et raconte aussi mon histoire.

Je suis née au pied des Pyrénées où l’ours est un animal mythique dont on raconte les légendes à l’école [1] et l’un des premiers travaux d’écriture que j’ai eu à réaliser fut d’imaginer une histoire pour un recueil de textes intitulé « L'ours par les enfants des vallées pyrénéennes ». J’en ai toujours un exemplaire à la maison !


Ensuite, le cœur de métier de l’agence, c’est la stratégie éditoriale et la rédaction de contenu. Or, l'encadré que l’on trouve dans tout livre et qui indique le nom de l'éditeur, de l’imprimeur, l’année de parution et bien c’est… un ours ! Raison de plus pour trouver que ce nom allait bien.


Et puis, du point de vue de l’imaginaire, des symboles et des croyances - tout ce dont une agence de communication fait son matériau de travail - l’ours est un animal fascinant. Son histoire, depuis ses représentations dans les cavernes au temps de la préhistoire, jusqu’à sa réhabilitation sous les traits du gentil ours en peluche en passant par sa destitution du statut de roi des animaux par l’Église au profit du lion est magnifiquement racontée dans l’ouvrage que lui consacre Michel Pastoureau [2] et, comme vous le savez, Ours adore les histoires.


Enfin, Ours se veut une agence de communication responsable, une agence qui fait attention à son empreinte écologique et qui travaille pour les acteurs de la transition et l’ours me semble très symbolique de cette notion de transition.


L'ours, symbole de la transition écologique et solidaire ?

Animal sauvage, l’ours peut être dressé et sait se tenir debout. En béarnais on le surnomme d’ailleurs « lou Moussu », le monsieur. Il incarne alors le redressement de posture, la transition entre les pulsions animales et la maîtrise de soi à l’image de cette transition écologique et sociale nécessaire : passer d’une consommation irraisonnée, presque bestiale à une consommation plus modérée, plus éclairée et plus sage.


L’ours est aussi l’animal des cavernes par excellence. Endroit obscur, inquiétant, voire de souffrance et d’ignorance pour Platon, la caverne est aussi un lieu d’initiation, de métamorphose et de renaissance dans de nombreuses cultures. L’ours en sort d’ailleurs au printemps au moment où la nature se réveille. Entrer dans une grotte, dit Michel Pastoureau, « c’est toujours passer d’un état à un autre. »


Se redresser, faire preuve de maîtrise et de mesure, passer d’une situation à une autre, entreprendre une métamorphose, voilà bien tous les éléments de l’idée de la transition.


Et voilà pourquoi l’agence s’appelle Ours.

[1] Une des histoires les plus connues est celle de Jean de l’Ours

[2] L’ours, histoire d’un roi déchu. Michel Pastoureau. Éditions du Seuil, 2007.

69 vues

©Agence Ours 2020

16 rue Civiale 75010 Paris

Mentions légales

 Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

linkedin.png
  • Facebook